22 commentaires sur “14 juillet 2013: Ironman Challenge Roth

    • Oui, pourquoi pas ?
      Roth, c’est idéal pour les newbies. Le seul défaut de cette épreuves, c’est qu’ensuite les autres te paraîtront bien fades ;)
      En tous cas, ne te loupe pas lundi à 10h sur si tu veux être au départ le 20 juillet 2014. Les places vont s’arracher.

  1. Tiens, je ne savais pas que tu étais fan de Star Trek, surtout en plein milieu d’un IronMan. En tous cas, bravo et je suis bien content pour toi.
    Avec autant de monde dans l’eau, je me demande si des fois vous vous recevez des coups de pieds du nageur de devant ou de côté. En tous cas moi, je serais bien stressé et je laisserais passer les plus pressés devant pour pouvoir nager tranquille ;)
    Si je peux me permettre un conseil pour la prochaine fois: installe des rétros sur ton vélo comme ça tu pourras voir l’arbitre zélé un peu enveloppé et rougeaud arriver.

    Bon, moi si je m’inscris à Roth 2014, ce sera seulement pour faire ange de la crème solaire :-p

    • Sacré Greg, j’ai cherché un moment avant de comprendre pourquoi tu me parlais de Star Trek…
      Petit ange, si tu veux t’entraîner dès cette année pas loin de chez toi, va faire un tour sur le Mont Tremblant le 18/8 prochain. Je suis sûr que t’auras du succès ;-p

  2. Bon bah après avoir lu ça, je sais ce qu’il me reste à faire lundi matin à 10h!!!
    Ya plus ka… et on croise les doigts :-)

  3. Popopooooooooo, quelle perf ! Chapeau champion, je suis admiratif ! De toute cette prépa, de ta magnifique course. Les photos sont top, c’est un plaisir de te lire et tout et tout, bref c’est du grand art ! Encore bravo mille fois !
    @bientôt.
    Gilles.

    • Merci Gilles mais les photos ne sont pas de moi.
      Bonne prépa aux chachats pour la CCC ! Quand vous reviendrez dans le droit chemin (comprendre la route), j’espère qu’on pourra se croiser sur un 10km, un semi ou un marathon ;)

  4. Je sors de ma gueule de bois pour venir ramener ma fraise d’Auvergnat : ça calme !!! 8min d’arrêt, putain j’aurais fondu un fusible ! Je savais même pas que ça existait. Ca doit être terrible, tu as fait quoi pendant ce temps ? C’est l’occasion de se ravitailler et de se relaxer, mais bon, je crois que ça bouillerait à l’intérieur pour moi ! Revoir passer autant de coureurs… Je préfère ne pas y penser ! Donc encore mieux pour le temps en fait, chapeau après toutes ces galères.

    • Rien, je n’ai rien fait en prison. On n’a même pas le droit de se ravitailler à part boire un verre d’eau.
      Pour les 8′ d’arrêt, çà m’a fait ch…, c’est sûr mais beaucoup moins que si j’avais pris le départ de cet ironman uniquement pour essayer de battre un PB ou faire un chrono.
      Non, ce qui m’inquiétait vraiment, c’était la crainte de prendre une nouvelle pénalité et d’être mis hors course subitement et sans comprendre.

  5. Woaw, les photos en panorama sont vraiment sympas !
    J’ai une question : ça veut dire quoi « drafter » ? Je comprends pas trop ce qu’on peut faire de mal en vélo, à part donner un coup de pied à un autre concurrent pour le faire tomber … ? (Oui, je suis une ignorante de la pédale).
    Bref, mais bravo pour cette belle course, on sent que tu as pris du plaisir (et puis bon, sacrée performance quoi).

    • Oui, ces photos (pas de moi je le répète) sont vraiment chouettes. Drafter, c’est rouler dans le sillage d’un autre cycliste pour se protéger du vent ou rouler en peloton si on est nombreux. C’est autorisé pour les courses de vélo mais interdit sur la plupart des triathlons.
      Quant au plaisir, oui, il est énorme presque à chaque fois sur cette épreuve… ROTH IS MAGIC ;)

      • C’est dans la tête!
        J’ai tellement de mal au marathon « sec » comme vous dites vous les triathlètes. Il m’arrive de pleurer de desespoir lorsque la course se déroule mal. Je finis uniquement par fierté, le plaisir de courir disparaît dans ces cas là. C’est pour cela que j’admire les personnes qui prennent le départ des Ironman. :)
        Encore félicitations!
        Mystinguett

      • Merci mais, tu sais, j’ai souvent davantage souffert sur les marathons secs que sur les marathons d’ironman (où forcément, on ne vise pas les mêmes chronos). Pas plus tard que cette année, j’en ai beaucoup plus bavé sur le marathon de Milan qu’à Roth. Un marathon sec, çà peut se transformer en gestion de la souffrance (casse musculaire) alors qu’un marathon d’ironman, çà peut être la gestion de l’épuisement.

  6. je n’ai qu’un seul mot : WAHOU ! Et en plus finir « frais » et lucide après un tel effort ! un PB pour l’année prochaine ?

    • « frais » ? faut pas exagérer quand même :) Vas voir le blog de JB, sur son CR, il y a une photo de nous deux à l’arrivée et, le moins qu’on puisse dire, c’est que je n’ai pas l’air très frais…
      Quant au PB, non, ce n’est plus d’actualité : je ne vais plus assez vite à pied et je n’ai pas envie de me remettre à nager plus sérieusement. Et puis, faut accepter de vieillir ;)

  7. Super CR !!! On a l’impression de courir avec toi et c’est vrai que ça donne envie… Mais comme je te l’ai dit, si je tente, c’est sûr, je me noie!!! Encore toutes mes félicitations.

Vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s